« Só alegría »… ou si vous préférez, « Que de la joie ! »
Quoi de mieux adaptée que cette expression typiquement brésilienne, qui fait partie du langage quotidien au pays du Corcovado, pour résumer en quelques mots notre voyage-pèlerinage ?

Le 24 mars 2019 s’est clôturé notre 4eme voyage-pèlerinage au Brésil ! Que de chemin parcouru depuis la première édition, un an plus tôt… Que de grâces accordées par le Seigneur et la Sainte Vierge, dans ce merveilleux pays où vit le plus grand nombre de catholiques au monde ! La foi et la ferveur du peuple brésilien n’ont d’égal que la beauté des paysages et la magie de ces lieux légendaires, de l’Amazonie à Rio de Janeiro, en passant par le Minas Gerais… Autant de créations de Dieu que nous avons eues le privilège de connaître au cours de notre périple !

C’est donc avec joie que nous vous faisons partager quelques-uns de ces moments… En union de prières ! Soyez bénis !

 

L’Amazonie

L’aventure commence à Manaus, rivé au confluent du Rio Negro et de l’Amazone. Lieu légendaire s’il en est, qui excite l’imaginaire et ravive les récits d’aventure de notre enfance… La capitale amazonienne, avec ses marchés aux fruits colorés et aux poissons surréalistes, livre son brouhaha en fond sonore aux curieux venus du monde entier. Un contraste saisissant avec la quiétude du plus mythique des fleuves de notre planète. Quel endroit mieux adapté pour célébrer dans la joie et l’amour une messe avec la tribu indigène des Tatuyos, après une traversée fluviale initiatique. Un moment de grâce et de fraternité inoubliable ! C’est aussi à Manaus que vit Edson Glauber le Voyant (photos), notre hôte bienheureux qui nous accueille toujours avec tendresse dans son sanctuaire privé, où la Vierge Marie vient régulièrement le visiter pour lui délivrer des messages universels depuis près de 25 ans.

 

São Paulo : Marie qui Défait les Nœuds, Nossa Senhora Aparecida, Canção Nova

C’est un tout autre décor qui nous attend à quelques milliers de kilomètres de là, à Campinas dans l’État de São Paulo, pour l’étape suivante de notre pèlerinage. Autre décor pour un autre personnage charismatique, Denis Bourgerie. Dans un style différent de celui d’Edson, cet authentique serviteur de la Sainte Vierge lui aussi, nous accueille au sein de son merveilleux sanctuaire de « Marie qui défait les nœuds ». Les messages forts et les enseignements enjoués de notre compatriote, tout autant que les ferventes messes nocturnes devant cette foule joyeuse, valent le détour. Avant de visiter la paisible communauté de Canção Nova, située dans la petite ville de Cachoeira Paulista, la majestueuse basilique de Notre-Dame d’Aparecida, sainte patronne du Brésil, se dresse sur notre chemin ! Ce sanctuaire national constitue tout de même le deuxième plus grand édifice cultuel catholique au monde, après la basilique Saint-Pierre, au Vatican ! C’est dire si elle est un passage obligé de notre pèlerinage !

 

Minas Gerais

Un parfum du Brésil colonial, à l’image de sa capitale culturelle Ouro Preto, classée au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Qui n’est pas envahi par l’émotion en pénétrant dans la mine d’Or de Chico Rei, figure mythique de l’esclavage dans le Minas Gerais ? Mais aussi en foulant les pavés d’époque de la ville historique de Tiradentes, le fabuleux village artisanal de Bichinho, avec sa route cabossée, à travers les vallées et les fazendas, paysages typiques de cette région… Sans oublier les petites bourgades de Baependi, où repose la Bienheureuse Nha Chica, ou Congonhas et son sanctuaire de Bom Jesus, où l’artiste baroque Antônio Francisco Lisboa, dit l’Aleijadinho, a réalisé son chef-d’œuvre entre 1800 et 1805 : les statues des 12 Prophètes de l’Ancien Testament, sculptées dans la stéatite autour du parvis et des escaliers de l’Église, ainsi que 7 chapelles qui abritent des scènes de la Passion du Christ, aux statues en bois étonnantes.

 

Rio de Janeiro

Ultime étape de notre formidable périple… Doté d’une beauté naturelle qui en font l’un des lieux les plus époustouflants de la planète, Rio de Janeiro mérite bien son surnom de « Ville Merveilleuse ». Et l’on comprend pourquoi son symbole, le statue du Christ Rédempteur sur la colline du Corcovado, fait partie des 7 Merveilles du Monde moderne. On pourrait parler aussi du Pain de Sucre, de Copacabana, d’Ipanema, de la forêt de Tijuca… Mais c’est une autre lumière qui éclaire à chaque fois nos cœurs et nos âmes en cette fin de séjour : notre mini-retraite chez nos frères Franciscains de la « Toca de Assis ». Point d’orgue de ce temps de partage et de fraternisation mémorable, la sainte messe dans la chapelle de leur monastère. De quoi terminer notre pèlerinage, définitivement rassérénés. Sublimes de modestie et d’amour, les frères avaient fini de nous lancer des étoiles plein les yeux…

 

Share on social networks

2 commentaires

  • Gilles

    24 juin 2019 de 10 h 35 min

    Des souvenirs qui nourrissent l’âme pour le restant de notre vie…

    Répondre

Laisser une réponse à Gilles Annuler

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

Close

Só alegría !

Demande de renseignements.
N'hésitez pas à nous demander des informations supplémentaires avec le formulaire ci-dessous. Nous pourrons vous envoyer par mail ou par courrier (si vous préciser votre adresse postale) le programme complet. Merci de mettre éventuellement votre téléphone afin que nous puissions vous contacter pour avoir des précisions pour mieux vous servir.
Que Dieu vous bénisse !
L'équipe des pèlerinages de La Bonne Nouvelle.

Les champs obligatoires sont marqués avec une *